PAUL RICARD: 9ème pole consécutive et victoire



Du 13 au 15 octobre avait lieu l’épreuve finale de la Porsche Carrera Cup France sur le circuit Paul Ricard du Castelet. Grace à une météo estivale, les 18 pilotes pouvaient alors se disputer les accessits 2017. C’est avec deux nouvelles poles et une victoire que Florian clôture sa saison 2017.

Sur un circuit que Florian affectionne particulièrement, les essais libres démontrent déjà sa supériorité sur ce tracé. Il signe le meilleur temps de la journée en 2.11.138. La voiture du Martinet by Alméras est une nouvelle fois parfaitement préparée pour que Florian puisse donner le meilleur.


C’est devenu maintenant une habitude, Florian réalisent deux très belles prestations en qualification les samedi et dimanche matin pour récupérer ses 8ème et 9ème poles consécutives tout en réalisant le meilleur temps absolu du week-end en 2.09.056. Il confirme donc sa très nette supériorité dans cet exercice avec 9 succès sur 11 possibles tout en étant privé de pouvoir participer aux deux dernières sur le circuit de SPA par la faute de drapeaux rouges avant même qu’il est pu s’exprimer.


La course 1 débute parfaitement, Florian prend le meilleur départ à l’extinction des feux. Malheureusement, au 3ème tour, il subit une attaque suicidaire et commet un tête à queue afin d’éviter le contact. Il repart alors bon dernier et grâce à une série de 10 dépassements passe la ligne d’arrivée en 8ème position. Sa 3ème place au classement général est alors mise en danger et se jouera sur la dernière course.


Pour l’ultime manche, Florian réussi de nouveau un très bon départ et creuse rapidement l’écart avec ses poursuivants. Après quelques tours, il relâche un peu afin de limiter les risques d’erreur.  Dominateur jusqu’à l’arrivée et sans jamais avoir été inquiété, il finit la saison en vainqueur de la dernière course avec près de 10 secondes d’avance sur son premier poursuivant.


Au classement général final, Florian prend la troisième place et le titre honorifique de meilleur poleman qui permet à son team Martinet by Alméras de rester sur une série en cours de 24 poles successives.


« Après neuf pole positions, il me tenait à cœur de décrocher une première victoire. On avait mis tous les atouts de notre côté pour également décrocher le meilleur tour en course et je suis content de l’avoir fait. Ce résultat est une récompense du travail de toute l’équipe et des personnes qui me soutiennent. Sans ce fait de course idiot du samedi je pouvais réussir le meeting parfait car j’avais la voiture  pour y arriver. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu et motivé pour cette saison et grâce à qui je vais pouvoir maintenant participer à la dernière manche de la Supercup à Mexico du 27 au 29 octobre en ouverture du Grand Prix de Formule 1. »

 Voir les photos... Voir les vidéos... 

 

 BARCELONE: Florian poursuit sa série avec deux nouvelles pôles



Sur le circuit de Barcelone, la Porsche carrera Cup France retrouve le Challenge Benelux  pour deux courses disputées les samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre. Le peloton ainsi constitué représente 35 voitures.


Les deux séances d’essais libres permettent comme d’habitude la mise au point  définitive d’avant les qualifications. Malgré une connaissance poussée des lieux Florian et son équipe travaillent pour parfaire la monture aux conditions du week-end avec une météo capricieuse et très changeante inhabituelle en Catalogne.  Quelques petits détails tracassent encore Florian toujours en recherche de perfection mais ses positions dans le top 4 des deux séances laissent présager une bonne suite.


Intégré à un meeting du Blancpain GT Séries, le programme du vendredi était très chargé et proposait les deux séances qualificatives enchainées avec les deux séances de libre en moins de 6 heures. Un exercice très délicat pour les ingénieurs et les mécaniciens et une attention toute particulière aux pilotes qui dans ces conditions n’ont pas droit à l’erreur. Félicitation au Team Martinet by Alméras qui a géré la situation à la perfection. Déjà auteur des pôles positions au Mans, à Dijon et à Magny-Cours, Florian continue d’être intouchable dans l’exercice des qualifications. En étant le plus rapide des deux séances qualificatives il porte sa série à sept pôles positions consécutives.


A l’extinction des feux de la course 1 Florian se fait surprendre par une procédure non conforme aux instructions du briefing et voit en plus ses deux principaux adversaires le distancer au bénéfice d’un passage très largement en dehors de la piste dans les deux premiers virages mais bizarrement non sanctionné. Un peu trop incisif pour dépasser Joffrey De Narda, Florian commet une erreur qui le renvoi à la 6ème place. Malgré tout, il repart de l’avant, reprend deux positions, parvient à passer Güven dans le dernier tour pour la troisième marche du podium mais se fait dédoubler et échoue finalement au pied du podium.


La course 2 se dispute cette fois sur piste humide et particulièrement piégeuse. Cette fois, Florian  prend le meilleur départ et personne n’est en mesure de l’attaquer. Il semble se diriger vers la victoire alors qu’à mi-course il écope d’une pénalité (drive-through). La direction de course a tergiversé pendant 15 minutes avant de le juger très sévèrement fautif d’un départ anticipé. Le passage par les stands le pénalise d’une bonne trentaine de seconde et le renvoi à la 23ème place. Il engage alors une folle remontée, dépasse 10 voitures en 4 tours pour finir 9ème du classement Français.


"J’avais une très bonne voiture malgré la pluie en fin de course. Je finis à 25 secondes du vainqueur malgré une pénalité de 30 secondes et le temps que j’ai perdu à dépasser 10 voitures sur la fin. C’est dommage car je tenais cette victoire sans problème."


Rien n’est encore joué au championnat, Le Castelet les 14 et 15 octobre sera le juge de paix. Florian toujours en 3ème position au classement général reste en position pour le titre.

Voir les photos...   Voir les vidéos...

 

MAGNY-COURS : Intraitable en qualification, Florian ajoute deux podiums


Après deux mois de trêve estivale, c’est le retour au championnat de la Porsche Carrera Cup France sur le circuit de Magny-Cours les 9 et 10 septembre. Florian conclut ce quatrième meeting comme meilleur performer du plateau, avec de nouveau les deux pôles et deux deuxièmes places. La victoire le fuit encore mais il réalise tout de même un score de 38 points sur un maximum de 44 possibles.

 

Lors des essais du vendredi, le travail de mise au point avec toute l’équipe PRO-GT se déroule parfaitement bien pour Florian et la deuxième place obtenu lors de la dernière séance laisse présager de bonnes perspectives pour le week-end.

 

Le samedi démarre par une séance qualificative relativement stressante. Après avoir bien préparé sa voiture et ses pneus, Florian attaque son tour rapide avec les meilleurs chronos des secteurs un et deux mais il se voit présenté le drapeau jaune au secteur trois. Obligé de ralentir, il abandonne 5 dixièmes mais conserve malgré tout la première place. Le départ de la course fut mouvementé par un déclenchement des feux anormalement lent. De ce fait, l’embrayage de Florian colle et l’entraîne dans un départ catastrophique. Il minimise les dégâts en passant le premier virage en 4ème position et entame une remontée qui le mènera sur la deuxième marche du podium avec le deuxième temps en course.

 

La piste encore humide de la nuit précédente propose une séance qualificative délicate pour le dimanche matin. Philippe ALMERAS et Benjamin l’ingénieur mettent au point une stratégie à un seul tour beaucoup plus offensive pour Florian que ses équipiers. L’exercice lui demande donc le tour parfait en toute fin de séance sans aucun droit à l’erreur qui ne lui aurait pas permis une deuxième tentative. C’est une cinquième pôle d’affilée obtenue avec presque 4 dixièmes d’avance et toutes les félicitations de l’équipe. Une petite erreur lors de la mise en action du départ de la course 2 lui fait perdre le bénéfice de sa première place mais Florian conserve de nouveau la deuxième marche du podium après une belle bagarre avec Joffrey De Narda.

 

« La procédure de départ de la course 1 m’a rendu la course plus compliqué que prévu. J’ai réussi à remonter deuxième puis à revenir sur Julien mais j’avais utilisé trop mon capital pneumatique pour pouvoir le dépasser. En course 2, j’ai fait une petite erreur au départ qui m’a fait perdre la première place. Je me suis ensuite appliqué à gérer mes pneus pour attaquer Joffrey en fin de course mais cela n’a pas été suffisant. Malheureusement il en manquait encore un petit peu. »

 

Florian conforte ainsi sa troisième place au classement général et grappille un peu sur les deux pilotes qui le précédent. Ils sont maintenant trois en vingt points avant le prochain meeting à Barcelone du 29 septembre au 1er octobre.

Voir les photos... Voir les vidéos...



DIJON : Deux pôles et deux podiums

 

C'est dans le cadre du FFSA GT qu'avait lieu les 1er et 2 juillet, la 3ème manche du championnat PORSCHE CARRERA CUP FRANCE sur le circuit de DIJON-PRENOIS. Après les incidents du Mans qui lui avaient coûté pour le moins un gros capital point, Florian se devait de réaliser deux belles courses pour se replacer au classement général. C'est chose faite.

 

Durant tout le week-end, la météo sera imprévisible et les essais libres du vendredi n'y couperont pas. Florian sera malgré tout aussi à l'aise dans la première séance sur piste séchante en 3ème position, que dans la 2ème séance sous la pluie avec la 2ème place.

 

La journée du samedi débute par la première séance de qualification et sur piste sèche ; Florian décroche la pôle dès son premier tour lancé en pneus neufs. Pour la course 1, la météo refait des caprices et pousse les équipes à des stratégies différentes. Florian et son ingénieur ont choisi la prudence en partant avec des pneus "pluie" mais le scénario complètement fou l'amènera à repasser par les stands pour finir en "slicks". Cet arrêt l'oblige donc à remonter les concurrents ayant opté pour les "slicks" dès le départ ou ceux qui garderont les "pluies" jusqu'à l'arrivée. Il passera finalement la ligne en 3ème position.

 

Pour la deuxième séance chrono du week-end, c'est sur le sec cette fois que Florian obtient sa 3ème pôle consécutive. Il part donc de nouveau en première place pour la deuxième course. Après un bon départ, il conserve le titre de la course jusqu'à cinq minutes de l'arrivée ou il ne peut résister à une nouvelle attaque du futur vainqueur. Malgré de meilleurs passages dans les secteurs techniques, Florian n'arrivait pas à créer d'écart suffisant et se voyait rattrapé à chaque passage sur la longue ligne droite par le phénomène d'aspiration dont bénéficiait son adversaire.

 

"Dans ces conditions très difficiles, nous avons démontré comme depuis le début de la saison, que nous étions très performants. Avec deux podiums ce week-end et deux nouvelles pôles, je suis assez satisfait. Nous allons travailler cet été pour être parfaitement prêts en septembre et encore plus forts."

 

Malgré l'abandon du Mans, Florian se replace en 3ème position du championnat alors que nous ne sommes pas encore à mi-parcours. Prochaine course à Magny-Cours les 9 et 10 septembre 2017.

Voir les photos... Voir les vidéos...



LE MANS : Terrible désillusion malgré la pôle position

 

L’épreuve du Mans qui constituait le sommet de la saison du championnat 2017 avait lieu du 15 au 17 juin sur le mythique circuit des 24 Heures. Cet événement exceptionnel regroupait 61 pilotes venus de tous les continents avec notamment des pilotes inscrits en Supercup et  se déroulait en ouverture de la plus prestigieuse course automobile du Monde.

 

Dès les essais libres, Florian se plaçait aux avant-postes avec le meilleur temps de la séance 1 et le 4ème temps de la séance 2. Seul français au milieu des pilotes anglais, la bataille était déjà engagée.

 

Lors de la qualification, Florian met tout le monde d’accord en s’emparant de la pôle position avec un seul tour chrono dès le début de la séance. Ce tour parfaitement maîtrisé ne sera jamais amélioré par ses adversaires. L’équipe de Philippe ALMÉRAS ne relancera Florian sur la piste qu’en fin de séance, mais son deuxième chrono sera stoppé par un drapeau rouge dans le dernier secteur alors que son temps de référence était en amélioration de 8 dixièmes.

 

Le samedi, quelques heures avant le départ des 24 Heures du Mans, Florian prenait place devant tous ses adversaires cerné par les bouillants pilotes anglais et loin devant ses principaux adversaires du championnat français qui étaient au-delà de la quinzième position.

 

Malgré un très bon start, il ne pourra résister à CAMMISH et ZAMPARELLI qui profitent du phénomène d’aspiration pour le dépasser avant le premier virage. Malheureusement la course de Florian s’arrêtera dès le premier tour au virage Dunlop alors qu’EASTWOOD vient percuter la roue arrière droite de Florian à la suite d’un écart de trajectoire resté inexpliqué. De retour au box, toute l’équipe constate les dégâts et annonce l’abandon.

 

Cette terrible désillusion pénalise lourdement Florian pour le championnat de France alors que la première place lui était promise sur cette épreuve. Il reste malgré tout solidement dans le top 5.

 

« L’expérience acquise au milieu des pilotes Supercup et Cup Allemagne lors de mes deux derniers meetings ainsi que le niveau de performance que nous avons atteint avec le team me permettent de redoubler de motivation pour DIJON les 1er et 2 juillet et pour le reste du championnat. »

Voir les photos... Voir les vidéos...



RED BULL RING : Une étape allemande particulièrement réussie

 

Cette épreuve, ajoutée en complément du Championnat de France de la Porsche Carrera Cup, permet à Florian d’effectuer une pige dans le cadre du championnat allemand. Cette opportunité lui offre la possibilité de s’étalonner avec les meilleurs pilotes mondiaux de la catégorie. En effet, les principaux candidats au titre du championnat de la Supercup avaient rejoints les pilotes allemands pour préparer la prochaine manche de leur championnat. C’était également l’opportunité de découvrir la nouvelle Porsche 911 Cup.

 

La météo particulièrement clémente en ce week-end du mois de juin et ce magnifique circuit du Red Bull Ring en Autriche, dans le cadre d’une organisation allemande très prisée du public, offraient un cadre somptueux pour s’exprimer.

 

Lors de l’unique séance d’essai libre, Florian devait découvrir le circuit et s’adapter à sa nouvelle voiture au milieu de ses adversaires qui avaient préparé cette course durant 2 journées d’essais la semaine précédente. Seulement 12 tours de circuit ont pu être effectués avant qu’un pilote en perdition ne vienne le percuter et endommager sérieusement son châssis. Le bilan est, au premier abord inquiétant, et la poursuite de l’épreuve est remise en cause. Toute l’équipe Martinet By Alméras se mobilise et avec le support technique de Porsche Motorsport le challenge est relevé : Florian sera au départ des chronos.

 

Une seule épreuve de qualification sur laquelle les deux meilleurs tours sont retenus pour les grilles de départ 1 et 2. Le manque de roulage en essais sera malgré tout compensé par une stratégie très efficace mise en place par Benjamin, l’ingénieur et Philippe Alméras et une adaptation remarquable de Florian aux conditions. Il obtient finalement les 3e et 4e position sur les grilles de départ. Ce résultat remarquable le situe devant certains pilotes du PORSCHE MOTORSPORT JUNIOR.

 

En course 1, Florian préservera sa 3e place à l’issue du départ puis se défend sans rien lâcher en début de course. La stratégie d’équipe rendait la voiture très performante à partir de la mi-course et Florian pouvait alors passer à l’attaque. Malgré un certain laxisme de la direction de course sur le non respect des limites de piste de certains pilotes, Florian semble en mesure de récupérer la 2e place jusqu'à ce que Engelhar commette une grosse erreur. Depuis la 7e place, il perd le contrôle de sa voiture, traverse la pelouse et vient percuter Florian 3 tours avant l’arrivée. Transmission cassée : c’est donc l’abandon.

 

La course 2 sera une course particulièrement difficile avec des luttes acharnées au contact des pilotes reconnus les plus difficiles de la Supercup . Florian ne s’en laissera pas compter mais le manque d’expérience à ce niveau est mis en évidence. Il finit quand même à une très belle 8e place.

 

Très remarqué par la PORSCHE MOTORSPORT, les prestations de Florian lui ont permis de prouver qu’en terme de performance, il était au niveau des meilleurs de la catégorie. Reste à acquérir l’expérience à ce niveau de la compétition.

 

Rendez-vous maintenant le 17 juin, sur le circuit des 24 heures du Mans, en ouverture de la plus célèbre course du monde ou sur l’équipe 21 à 10h15 pour la retransmission TV en direct.

Voir les photos... Voir les vidéos...


SPA : Malgré un manque de réussite, un podium pour l'ouverture de la saison 2017

 

Pour l’ouverture de la PORSCHE CARRERA CUP FRANCE sur le mythique circuit belge de Spa-Francorchamps, en préambule du championnat du monde d’endurance, Florian n’a pas été épargné par la malchance. Il voyait la sortie des drapeaux rouges à chaque séance qualificative : ce qui va influer sur les résultats.

 

Les séances libres du jeudi perturbées par la météo, permettent tout de même à Florian de se positionner en 3e et 4e place.

 

Vendredi, place aux séances qualificatives avec deux fois 20 minutes. Malheureusement, pour chacune de ces séances, le drapeau rouge est sorti au moment des tours rapides. Malgré tout, l’essentiel est préservé avec une deuxième position pour la course 1, mais il faudra partir en 5e ligne pour la course 2 alors que les données enregistrées sur la voiture promettaient la pole, avant que Florian ne soit obligé de couper son effort pour les deux derniers virages.

 

En course 1, Florian subit la fougue incontrôlée d’un pilote novice dès le 1er virage. Il contrôle malgré tout sa voiture mais perd une place avant le raidillon. Il se retrouve alors 3e et ne réussi pas à doubler le pilote le précédant, qui avait bénéficié de l’accrochage préalable, ce qui lui aurait permis d’aller lutter avec le leader de la course. Il finit donc 2e du championnat Français pour cette première épreuve.

 

En partant en 10e position pour la course 2, il était compliqué d’envisager le podium. L’objectif de Florian était alors de reprendre le plus grand nombre de places pour marquer de gros points au championnat. Grâce à un très bon départ et des bons premiers tours, il remonte rapidement 6e. La course est alors mise sous safety-car pendant 8 minutes suite à un accrochage. A la reprise, Florian continue sa remontée jusqu’à la 5e place avec un duel homérique mais vain pour aller jusqu’au podium.

 

« Ce week-end, rien ne m’a souri et c’est dommage car j’avais une voiture vraiment performante. Sans tous ces aléas, je pouvais facilement lutter pour la victoire sur les 2 courses. J’ai malgré tout assuré l’essentiel, sans non plus prendre de risques trop importants pour marquer des gros points à chaque course. »

 

Apres les deux premières courses du championnat, Florian est 2e du classement général.

 

La prochaine étape se déroulera en ouverture des 24h du Mans le samedi 17 juin, mais au préalable Florian disputera une manche de la Porsche Carrera Cup Allemagne à Spielberg en Autriche, avec la nouvelle voiture.