PCCF BARCELONE : PERFORMANCE AU TOP POUR CLRT


L’avant dernier round du Championnat de France a pris place sur le circuit de Barcelone. Les tests privés réalisés par l’équipe une semaine auparavant ont permis de bien commencer le week-end. Dès la première séance d’essais libre les voitures CLRT ont joué aux avant-postes. Affichant le meilleur tour des deux séances d’essais, l’équipe et Florian sont partis en confiance pour la séance de qualification.


La séance d’essais qualificatifs a été menée du début jusqu’à la fin par Florian. Il fallait dans cet exercice réaliser les deux meilleurs chronos possibles puisqu’ils déterminaient les places de départ pour les deux courses. Florian a réussi à décrocher les deux poles positions devançant d’un petit millième puis de 88 millièmes son coéquipier. Pour la première fois de la saison CLRT a signé une première ligne complète pour les deux courses.


Après un bon départ du concurrent parti en troisième position, Florian se retrouve à devoir défendre sa place au premier virage. En effectuant cette défense son concurrent réalise une erreur obligeant les deux pilotes à prendre l’échappatoire ce qui fait ressortir Florian en 6ème position. On sait combien il est difficile de doubler à Barcelone mais il arrive malgré tout à terminer cette course à la 5ème place.


Lors de la deuxième course le scénario de la veille se reproduit. Le même concurrent prend une nouvelle fois un excellent départ et fait ressortir Florian 3ème du premier virage. Après une course très disputée pour la deuxième place, Florian ne parvient pas à dépasser et termine 3ème de cette course.


A la suite de ce week-end de grande performance pour tous les pilotes CLRT, l’équipe va arriver avec le plein de confiance pour la finale de la Porsche Carrera Cup France. Ces deux dernières courses vont prendre place sur le très beau circuit de Portimao au Portugal le week-end des 23 et 24 octobre.


Plus de photos...


PMSC MONZA : LE FINAL DE LA SUPERCUP

 

Ce weekend était le dernier d’un chemin intense pour le championnat de Supercup. Celui-ci a été un peu spécial car la course de Silverstone présente dans le calendrier initial a dû être annulée au cours de l’été. Cela a donc laissé place à un weekend à deux courses pour l’épreuve de Monza.


La séance d’essai se déroule très bien, les performances affichées permettent d’être aux avant-postes pour jouer de belles places le lendemain lors des qualifications.


Cette séance de qualification est différente du format habituel, il a fallu réaliser deux chronos qualificatifs. Le meilleur temps a déterminé la place pour la première course et le deuxième meilleur pour la deuxième course. Cette séance de qualification avait également un côté stratégique différent du format habituel au niveau des pneumatiques. Habituellement les concurrents de la Supercup ont deux trains de pneus neufs pour réaliser le weekend complet. Cependant ici à Monza trois trains étaient autorisés, il a donc fallu faire un choix d’allocation de pneus sur ces qualifications de 30mins. Il s’avère que la solution plus risquée avec trois trains de pneus était la meilleure. Malgré que Florian n’en ait utilisé que deux, le résultat reste correct avec le 7ème temp pour la course 1 et le 3ème pour la course 2. C’était d’ailleurs le meilleur temps du plateau avant que les autres concurrents passent la ligne avec leur troisième train.


La première course se termine avant le départ pour Florian. Un problème électronique rencontré dans le tour d’installation n’a pas permis à la voiture de prendre le départ. L’équipe a réussi à changer tout le système avant le départ de la course, mais Florian a dû s’élancer depuis les stands. Il a fait une remontée de de douze places avec le meilleur tour en course, mais rien de plus ne pouvait être espéré.


En course 2, Florian manquait un peu de performance en début de course pour se battre avec ses concurrents et doit concéder du terrain. Après quelques tours il se retrouve 5ème. A partir de la mi-course il a retrouvé davantage de performance, il reprend alors une position mais malgré plusieurs tentatives sur le troisième il doit se résigner à la 4ème place à l’arrivée.


Maintenant il faut se concentrer sur la dernière ligne droite de la Porsche Carrera Cup France. Avec Barcelone comme prochaine épreuve les 9 et 10 octobre.


Plus de photos...


PMSC ZANDVOORT : MANQUE DE PERFORMANCE POUR ESPÉRER MIEUX

  

Dans la série estivale de Porsche Mobil1 Supercup, les 4 et 5 septembre, avait lieu la 6ème manche sur le circuit de Zandvoort, un circuit refait pour recevoir la Formule 1 et qualifié de tobogan avec des devers et des bankings. Les tribunes étaient combles dès le jeudi avec une armada d’Hollandais surchauffés. La météo sera clémente et agréable tout le week-end.


Ce circuit atypique, très technique et en bord de mer a donné beaucoup de mal dans la recherche de performances. La présence constante de sable sur la piste n’offre que très peu d’adhérence.


A la suite de la séance d’essais libres, les résultats étaient assez encourageants.


Le lendemain, lors de la séance qualificative, l’équipe et Florian se sont fait surprendre par le niveau d’adhérence de la piste qui avait complètement changé par rapport à la veille. Malgré une bonne rectification des réglages durant la séance, Florian n’arrive qu’à obtenir uniquement la 14ème place sur la grille. Les Equipes Allemandes habituées à ce circuit de Zandvoort, pour avoir notamment participé à des manches de Cup Nationale, ont très bien su prendre un avantage technique.


Un départ d’une course en milieu de grille est toujours difficile, mais Florian arrive à remonter pour franchir la ligne en 12ème position. Le niveau très élevé du championnat de Supercup ne pardonne aucune erreur ou petits manques de performance.


Florian et toute l’équipe vont se mobiliser pour le final de la saison de Supercup le week-end prochain à Monza, qui compte exceptionnellement 2 courses au programme.


Plus de photos...


PMSC SPA : DE DÉSILLUSION EN DÉSILLUSION

 

Après une participation aux 24 Heures du Mans le week-end dernier, Florian a vécu un meeting noir à SPA les 28 et 29 août. En effet, Florian a réalisé le rêve de tout pilote automobile : vivre les 24 Heures du Mans. C’est le Team DEMPSEY-PROTON qui a offert cette opportunité et Florian en a tiré le meilleur parti à chacune de ses sorties sur la piste, mais malheureusement la mécanique a contraint l’équipage à abandonner après 5 heures de course. Cela reste malgré tout une aventure extraordinaire.


Florian avait emmené avec lui un chat noir ce week-end à SPA.


La météo était hivernale en ce week-end dans les Ardennes, mais la séance d’essais libres sera la seule sortie sur piste sèche. Comme son nom l’indique, une séance d’essais libres est faite pour essayer tout autant en mécanique qu’en pilotage. Après la trêve estivale, l’ensemble des voitures de l’équipe se retrouve en milieu de la feuille des temps mais c’est sans incidence et il faudra faire mieux demain. Par contre, plus ennuyant, la pénalité de 5 places sur la grille de départ infligée à Florian pour ne pas avoir suffisamment respecté les limites de piste lors de cette séance d’essais libres.


La séance chrono débute sous la pluie et après 3 tours chrono, Florian s’empare de la 3ème place qu’il gardera jusqu’à la fin. La pluie redoublant, il était inutile de ressortir pour essayer d’améliorer cette performance.


Départ de la course donc en 8ème position sous la pluie. Malheureusement, dès le premier virage, un pilote percute Florian. Il sera de suite pénalisé mais Florian doit repasser au stand pour être réparé de toute urgence et repartir sans même perdre de tour (félicitation à l’équipe). Entre les multiples Safety Car, il enchaînera de très bons tours dans les temps des 2 premiers, mais cela ne lui permettra pas de revenir dans les points. Malgré la pénalité, tout était en place pour faire un bon résultat.


Place dès le week-end prochain à Zandvoort pour oublier ce week-end catastrophe.


Plus de photos...


PMSC BUDAPEST : LA MONTÉE EN PUISSSANCE SE CONFIRME AVEC UN PODIUM

 

Ce week-end de fin juillet marquait le retour de la Porsche Supercup pour le 4ème meeting qui clôture la première moitié du championnat. Malgré le temps menaçant et les orages, chaque sortie sur la piste se fera sur un bitume parfaitement sec.


Une fois encore, Florian découvre le circuit Hungaroring avec la nouvelle Cup lors de la séance d’essai du vendredi. La prise en main sera rapidement efficace et l’équipe qui maitrise de mieux en mieux son sujet permet une rapide progression lors de la séance. Ce sera finalement la troisième place au bout des quarante minutes pour seulement deux dixièmes.


Le samedi traditionnellement réservé à la séance qualificative doit permettre de confirmer, mais jamais rien n’est acquis à ce niveau de la compétition. Sur le premier train de pneus, Florian se place parmi les meilleurs mais on sait que ce ne sera pas satisfaisant. Quelques retouches sur le setup et on repart avec le deuxième train. Malgré une forte amélioration, Florian ne parvient pas à obtenir la pole. Peut-être un peu trop craintif sur les track limits qui pleuvent cette année, il assure les passages délicats et par là-même la troisième place sur la grille de départ.


En partant de la deuxième ligne, tout est possible. Florian conserve sa place au premier virage mais un peu plus loin dans le premier tour, il se trouve coincé au moment où il préparait une attaque pour s’emparer de la deuxième place. Un autre concurrent à l’affût en profite et relègue ainsi Florian à la quatrième place. Place qu’il conservera jusqu’à l’arrivée malgré une pression constante qu’il exercera sur celui qui le précède mais doubler sur le circuit de Budapest relève de l’impossible. Le résultat final sera quelques heures plus tard bouleversé par le déclassement d’un concurrent le précédant. Florian récupère ainsi la troisième place sur le podium.


Cette belle course le replace en quatrième position du classement général à une petite poignée de points du trio de tête.


La prochaine course de Supercup aura lieu à SPA à la fin du mois d’août pour entamer la deuxième moitié du championnat, mais au préalable, les 3 semaines de congés promises à Florian se transforment en un parcours du combattant grâce à PROTON RACING qui a officialisé son engagement à la mythique course des 24 Heures du Mans.


Plus de photos...


PCCF MONZA : BEAU TRAVAIL D'UNE BELLE ÉQUIPE


Les week-ends de course s’enchaînent avec cette fois retour au Championnat de France de Porsche Carrera Cup France sur le circuit de Monza les 10 et 11 juillet. Comme bien souvent à cette période de l’année, il fait très chaud dans la région Milanaise mais pas de pluie pour ce week-end.


Les quelques jours de tests réalisés par l’équipe en présaison sur ce circuit ainsi que l’expérience qui s’accumule sur cette nouvelle voiture ont permis de porter le niveau de performance au sommet.


Les deux séances du vendredi permettent de faire monter crescendo Florian en haut des feuilles de temps et laissent augurer de belles opportunités pour les 2 courses à venir.


L’épreuve chronométrique confirme le potentiel dès le premier train de pneus avec le meilleur temps du plateau. Il ne faut malgré tout pas relâcher car comme à l’habitude le deuxième train est favorable à tout le monde. Florian ne s’en laisse pas conter et enlève la mise. Malheureusement son deuxième meilleur temps ne lui permettra pas de faire coup double. Pour seulement quelques millièmes, il partira en deuxième position pour la course 2.


Malgré un bon départ, Florian perd le leadership de la course, doublé par un concurrent qui a volé le départ. Ce dernier sera sanctionné de 5 petites secondes de pénalité mais conserve sa place. Après avoir voulu gérer sa deuxième position et pensant au bénéfice de la pénalité qui pourrait lui donner la victoire, Florian décide finalement de passer à l’attaque. Très incisif, il parvient à dépasser rapidement le leader puis s’échappe à plus de deux secondes jusqu’à l’intervention du Safety Car. A la reprise, Florian est perturbé par l’apport important de gravier sur la piste et loupe un freinage qui l’oblige à passer par l’échappatoire. Il repart en deuxième position et conserve cette place jusqu’à l’arrivée.


En course 2, Florian prend de nouveau un très bon départ et s’empare de la tête de course dès le premier virage aux prises d’un très gros freinage qui lui occasionne un plat sur un pneu avant et entraîne la perte de la direction assistée. Il sait déjà qu’il ne pourra pas gagner. Impossible de lutter avec les meilleurs. Il perd donc 2 positions et conserve malgré tout la troisième marche du podium.


La solidarité et la force de l’équipe tout entière sont en train de porter leurs fruits pour combler le retard pris en début de saison. Le double meeting de Monza pour la PMSC est parfaitement préparé. Florian pourra viser de gros points pour ce qui seront les deux dernières courses de ce Championnat.


Place maintenant à la Supercup fin juillet à Budapest.


Plus de photos...


PMSC SPIELBERG 2 : LA BELLE REMONTÉE


Après le week-end dernier qui fut difficile pour toute l’équipe, un gros travail a été effectué par chacun durant la semaine afin de bien mieux se comporter pour ce deuxième meeting à Spielberg, toujours sous les menaces des nuages montagneux de la Styrie mais toujours par temps sec.


La traditionnelle séance d’essais du vendredi rassure tout le monde avec le deuxième temps à 32 millièmes de secondes du meilleur temps. Florian se positionne parfaitement mais comme toujours en séance d’essai toute proportion gardée quant à l’état des pneus utilisés par chacun. Toutefois, le travail est récompensé et l’absence d’essais sur ce circuit commence à se faire oublier.


L’épreuve chronométrique débute parfaitement, Florian se positionne à la première place avec le premier train de pneus mais malheureusement 10 minutes plus tard son temps est annulé. Un marshall a pris une décision très sévère et contestable. Cela entraîne évidement un changement de stratégie pour le deuxième train de pneu car il va falloir alors ne prendre aucun risque et éviter les vibreurs au maximum pour ne pas fleurter avec les limites de piste. Florian ne s’en sort finalement pas trop mal à un peu plus de 3 dixièmes mais la concurrence est tellement relevée qu’il se classe ainsi à la 9ème place.


Après un départ correct, il conserve sa position ainsi qu’après les deux re-start imposés par différentes sorties de piste de plusieurs concurrents. S’engage ensuite une bataille à trois pour la sixième place dont Florian prendra rapidement le dessus. Suite au dépassement de ses deux adversaires, il a place libre devant et remonte rapidement sur le groupe de poursuivants des leaders. Une nouvelle bataille s’instaure alors à quelques tours de la fin qui permettra de récupérer une nouvelle place pour finir 5ème et le 3ème temps chronométrique démontrera la performance de la voiture.


Après le zéro pointé du week-end dernier, Florian se replace au classement à seulement 12 points du podium général.


Retour maintenant à la Cup France pour le week-end prochain à Monza afin de préparer au mieux la dernière échéance de la Supercup qui aura lieu courant Septembre.


Plus de photos...


PMSC SPIELBERG 1 : WEEK-END DIFFICILE

 

En ce week-end des 26 et 27 juin, la Porsche Mobil 1 Supercup était de retour pour la 2ème manche après Monaco. Les chaleurs étouffantes et les orages au cœur de la montagne Autrichienne ne perturberont finalement pas le meeting.


Le circuit du Red Bull Ring à Spielberg est un circuit rapide qui traditionnellement ne réserve que très peu d’écart entre les concurrents. Il faut donc bien préparer ce circuit pour ne pas se retrouver trop loin sur la grille de départ. Malgré tout, l’équipe arrivait en Styrie sans avoir fait le moindre test face à la plupart des équipes, qui elles ont roulé plusieurs jours et fait les courses lors de la Cup Allemande.


La séance d’essai libre est donc capitale car aucun repère pour Florian avec cette nouvelle voiture et aucune donnée pour son ingénieur. Le résultat brut n’est pas satisfaisant pour jouer aux avants postes avec 1 seconde sur le meilleur temps et pas de possibilité d’améliorer avec cette séance écourtée par un drapeau rouge puis un dernier quart d’heure sous la pluie.


La séance chrono du samedi laisse apparaître un petit mieux sur le premier train de pneus puis une belle amélioration lors du dernier run. Un très bon travail de l’équipe sur la voiture et un bon tour de Florian lui permettent de se replacer à 3 dixièmes de la pole et 40 centièmes de la 4ème place. Il partira donc finalement septième : place inespérée la veille au soir.


La course se transformera rapidement en cauchemar pour Florian. Il prend un départ correct puis passe le 1er virage sans encombre. Les dégagements du circuit utilisés par les pilotes créent de longues batailles. Ainsi Florian se retrouve sous la menace de l’un d’eux qui se replace à côté de sa portière pendant 3 virages, jusqu’à ce qu’il y ait un petit contact avec ce dernier qui mord dans le gravier du bac au virage 4 et perd le contrôle de sa voiture. L’accrochage devient alors inévitable. Florian doit repasser par les stands pour l’intervention efficace de son équipe qui lui permet de repartir mais avec 2 tours de retard. Florian finit malgré tout la course pour collecter des données en vue du week-end prochain.


Cette mauvaise opération va pousser chacun à décupler d’énergie pour la 3ème manche qui aura lieu sur le même circuit de Spielberg.

 

Plus de photos...


PCCF SPA : MANQUE DE RÉUSSITE MAIS BONNE PRÉPARATION 


Troisième meeting de la Porsche Carrera Cup France 2021, le rendez-vous de SPA s’est déroulé sous une météo estivale avec des gros orages qui n’ont pas impacté le déroulement du programme.


Ces trois semaines de coupure ont permis à l’équipe de bien préparer les voitures et à Florian de s’octroyer un break bien mérité après une succession de 3 meetings intenses. Les essais du vendredi le démontrent bien même si l’état des pneus de chacun reste toujours l’inconnu.


Comme d’habitude, la journée du samedi débute par l’épreuve chronométrée. Suite aux orages de la nuit précédente, les conditions de température sont modifiées et de ce fait, Florian est en difficulté sur le premier train de pneus. Benjamin son ingénieur, rectifie rapidement les données et permet ainsi à Florian de revenir dans le coup sur le deuxième train avec l’obtention des deux deuxièmes places. Le niveau de performance se confirme pour la Supercup prévue fin Août car le vice-champion en titre de cette dernière reste à deux reprises derrière Florian.


Lors de la course 1, il prend un très bon départ mais se trouve déstabilisé à l’aspiration du leader lors du passage du raidillon et perd une place en bout de ligne droite. Par la suite, il se voit contraint de lever le pied car sous le coup d’un avertissement pour non-respect des lignes de course. Il finira néanmoins facilement sur la 3ème marche du Podium.


La course 2 fut la copie de la précédente mais avec en plus Florian pris dans une échauffourée dès le premier tour, qui doit terminer la course avec une voiture endommagée l’empêchant de pouvoir réitérer le niveau de performance qui était le sien. Il réussit néanmoins grâce à différents faits de course à reprendre 4 places pour finir 5ème.


Toujours en embuscade au Classement Général après cette première moitié du calendrier, Florian espère maintenant voir la réussite lui sourire pour les prochains circuits prévus en juillet puis octobre.


En attendant, place à la Supercup le week-end prochain en ouverture de la Formule 1 sur le circuit de Spielberg.


Plus de photos...


PMSC MONACO : DÉBUT DE CHAMPIONNAT ENCOURAGEANT 


Après l’impasse lors du Championnat 2020, la Porsche Mobil 1 Supercup revenait cette année à Monaco en ouverture du Grand Prix F1 et ce pour la première manche du Championnat. Les températures n’étaient pas caniculaires mais c’est malgré tout avec une piste sèche que les 28 pilotes vont devoir fleurter avec les murs et les rails.


Comme tout circuit en ville, aucun essais préalables ne sont possibles, il va donc falloir tirer le meilleur parti des 45 minutes qui sont proposées pour régler au mieux cette nouvelle Porsche. Le trafic ne permet pas d’être en haut de la feuille des temps mais le travail de l’équipe qui découvre ce tracé est très bon et les ingrédients semblent réunis pour effectuer de bonnes performances.


Avec le premier train de pneus, Florian s’octroie le deuxième temps mais il faut encore parfaire la voiture et le pilotage car comme d’habitude, c’est le deuxième train qui va compter. Florian se relance parmi les premiers et fait un très bon tour qui conforte largement sa position de second à 57 millièmes de la pole. La première ligne de départ semble acquise jusqu’à ce qu’un juge de fait trouve un non-respect de la ligne de course. Tout le monde s’interroge comment cela est possible entre les rails de Monaco mais il faudra malheureusement se rendre à l’évidence et accepter la 6ème place au départ.


Après la traditionnelle journée de repos du samedi, place à la course en ouverture du Grand Prix. Après avoir conservé sa place au départ, Florian peut relâcher car la course est arrêtée suite à un gros accident en milieu de peloton. Après 25 minutes de pause, un deuxième départ est donné au cours duquel tout se passe bien et Florian conserve de nouveau sa position. On a pu constater les week-ends précédents qu’il était devenu particulièrement difficile de doubler avec cette nouvelle voiture mais là, à Monaco, on peut dire que c’est quasi impossible. Florian, plus rapide que la voiture qui le précède, essaie bien de pousser son adversaire à la faute mais en vain. Il parviendra malgré tout à passer la ligne d’arrivée en 5ème position suite à un abandon d’un pilote le précédant.


On ne gagne pas le Championnat à Monaco, mais on peut le perdre. Florian en marquant de gros points préserve donc toutes ses chances.


Place maintenant à trois semaines de repos avant le retour pour une manche de Cup France à SPA les 19 et 20 juin.


Plus de photos...


PCCF PAUL RICARD : LA PERFORMANCE, LE 1ER PODIUM DE BONNE AUGURE AVANT LA SUPERCUP


Les meetings s’enchaînent en ce mois de mai. Après Magny-Cours, place au Paul Ricard les 15 et 16 mai avec une météo nuageuse et fraîche pour la saison mais qui épargnera néanmoins les concurrents.

 

Les deux jours d’essais mettent en évidence la très bonne performance et le travail de l’équipe avec la première place lors de trois séances sur quatre. Les essais hivernaux et ce début de saison en Championnat de France permettent une très bonne mise au point pour la Supercup qui se profile à l’horizon.

 

Le samedi, vient l’heure de l’épreuve chronométrée. Alors que tous les voyants étaient au vert et que toute l’équipe imaginait les deux pôles, les juges de fait ne l’ont pas voulu ainsi… Après se voir retirer ses trois tours rapides, Florian est contraint de se résigner à bien contourner tous les vibreurs afin qu’aucune équivoque ne soit possible. Il parvient ainsi à sauver l’essentiel et obtenir la 3ème place sur chacune des grilles de départ.

 

La performance en course est parfaite mais les départs en deuxième ligne le prive de pouvoir se battre avec le leader. Florian obtient malgré tout les deuxième et troisième place des classements car l’un des concurrents le précédant n’est pas inscrit au Championnat. Il s’octroi au passage un superbe dépassement et les deux points bonus octroyés aux deux meilleurs tours en course.

 

Au Championnat, il reprend deux places et reste à l’affut du leader en attendant la prochaine échéance à SPA les 19 et 20 juin.

 

En attendant, place à la Supercup dès le week-end prochain à Monaco. Florian et toute son équipe sont prêts pour le gros objectif de la saison.

 

Plus de photos...


PCCF MAGNY-COURS : EN ATTENDANT DE MEILLEURS JOURS 


Pour cette nouvelle saison, c’est sur le circuit de Magny-Cours avec le championnat de Porsche Carrera Cup France que les hostilités reprennent les 7 et 8 mai 2021. Cette année, Florian reste fidèle à l’équipe CLRT de Côme Ledogar et participera une nouvelle fois au Championnat de France et à la Porsche Mobil 1 Supercup. La nouvelle Porsche 992 vient rabattre les cartes entre les pilotes et les équipes, tous les acquis antérieurs sont à refaire. Cette première manche a permis de jauger le niveau de performance de chacun.


Les deux séances d’essais libres du jeudi se sont déroulées en condition pluie avec des résultats particulièrement encourageants. Néanmoins, très peu d’information ont pu être récoltée pour préparer le week-end qui s’est déroulé sur une piste restée sèche en permanence. Nous retiendrons malgré tout les performances acquises et la qualité des sets up mis en place par l’équipe pour de prochains meetings pluvieux.


Les qualifications du samedi matin se sont réalisées en une seule séance de 30 minutes pour l’ensemble des deux courses. Lors de cette apparition, il fallait réaliser non pas un mais deux tours de qualification pour chacune des deux courses. Cette première séance de qualification de l’année a permis d’afficher de bonnes performances grâce à la préparation hivernale et au gros travail préparatoire de l’équipe. Florian a réalisé le 3ème temps pour le départ de chacune des deux courses.


Le départ de la course 1 fut agité et Florian perd deux places dans le premier tour. Le rythme de course était insuffisant pour se montrer menaçant et pour avoir la possibilité de remonter. Il finira en 4ème position. Sur la course 2, Florian ressort 4ème du départ. La performance sur cette course était bien meilleure mais les dépassements sur ce circuit étant très compliqués, Florian n’arrive pas à regagner de place malgré ses multiples tentatives. Au bénéfice d’un pilote non inscrit sur le championnat, c’est finalement les places de 4ème et 3ème qui seront prises en compte.


Pour le championnat, Florian s’accapare donc la 3ème place à l’issue du week-end de Magny Cours à égalité de point avec son équipier. La prochaine course se déroulera sur le circuit du Paul Ricard les 15 et 16 mai 2021.


Plus de photos...